Ce numéro de RISEO porte sur Les Risques invisibles. En effet,  se pose la question de savoir si les risques peuvent être invisibles ou si, par définition, ils ne sont pas forcément visibles, au sens de connus, puisque caractérisés ou du moins appréhendés en tant que risque. L’émulsion transdisciplinaire a conduit à trouver dans ce numéro des contributions qui, en principe, ne se mélangent pas et qui pourtant donnent à la fois des réponses homogènes et hétérogènes sur ce qu’est le risque invisible.

Le numéro au format PDF

Synthèse de notre numéro spécial par Alexandra Lhermite étudiante en Master 2 Droit de l’environnement et des risques, Université de Strasbourg